Formations Bancassureo pour devenir Courtier en Assurance

Si la concurrence s’est accrue avec l’arrivée des bancassureurs et des acteurs du Web, les intermédiaires en assurances demeurent des distributeurs de poids sur le marché de l’assurance.

La situation est toutefois différente selon les risques couverts et les segments de clientèle. En effet,  les marges se réduisent dans l’assurance dommages aux biens pour les particuliers quand la situation est plus favorable sur le segment des professionnels.

Les intermédiaires en assurances (IAS) sont répartis en deux principales catégories :

Le courtier en assurance :

• Le courtier tient son mandat de son client qui lui a demandé de lui trouver une solution pour garantir un risque
• Le courtier ne peut jamais être soumis à une obligation de travailler exclusivement avec une ou plusieurs entreprises d’assurance

Il analyse la situation de son client et cherche un contrat auprès des compagnies avec lesquelles il a des accords, en fondant son analyse sur un nombre suffisant de contrats d’assurance offerts sur le marché. Une formation de niveau 1 est nécessaire pour une activité exercée à titre principale ou accessoire.

Le mandataire d’intermédiaire d’assurance :

• Il est titulaire d’un mandat de la part d’un courtier en assurances
• Elle permet à des indépendants de créer leur affaire sous “le chapeau” de structures nationales qui leur apportent notoriété commerciale, produits et back office.

La profession de Mandataire d’intermédiaire d’assurance peut être exercée sous forme de personne physique ou de personne morale. Une formation de niveau 2 est nécessaire pour une activité exercée à titre principale et de niveau 3 si l’activité est accessoire.

La profession d’intermédiaire en assurances a été la première à être règlementée quant à son accès. Pour pouvoir exercer, il est nécessaire d’être inscrit sur un registre tenu par l’ORIAS (Organisme pour le registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance)

Pour pouvoir s’immatriculer à l’ORIAS, les intermédiaires en assurances doivent satisfaire à quatre conditions :

• Honorabilité
• Capacité professionnelle
• Assurance de responsabilité civile professionnelle
• Garantie financière

Le respect de ces conditions fait l’objet de vérifications par l’ORIAS lors de l’immatriculation de l’intermédiaire. La consultation de ce registre est librement accessible au public et permet aux clients ainsi qu’aux fournisseurs d’un intermédiaire de vérifier que celui-ci remplit l’ensemble des conditions règlementaires lui permettant d’exercer cette activité.